Académie Excel Coaching

L’intelligence émotionnelle

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est un ensemble de compétences, d’habiletés et de connaissances en lien avec les émotions. Ces différents savoirs, savoir-faire et savoir-être permettent à l’individu de vivre une vie plus harmonieuse et heureuse.

Il existe trois principaux modèles d’intelligence émotionnelles (IE), celui de Bar-On, celui de Salovey et Mayer ainsi que celui de Goleman. Comme nous l’avons mentionné plus haut, chacun de ces modèles identifie différentes composantes se rapportant à des savoirs ainsi qu’à des savoirs-faire. Voici un résumé de l’ensemble des composantes exposées dans les trois modèles.

Savoirs – Connaissances

Compréhension des causes des émotions. – Compréhension des liens entre les émotions et les cognitions. – Compréhension des conséquences de ses émotions sur ses comportements et ses relations interpersonnelles.

Savoirs-faire – Compétences

Intrapersonnel :  Capacité à reconnaître la    présence chez soi des     symptômes émotionnels. – Capacité à accueillir ses émotions en contrôlant son     impulsivité, ses compulsions et ses mécanismes d’évitements. – Capacité à reconnaître les informations cognitives se rapportant aux émotions vécues. – Capacité à recadrer et raisonner ses cognitions de façon autonome afin qu’elles soient plus réalistes et positives. – Capacité à identifier ses propres attentes, à les exprimer et à les combler dans le respect des autres.

Interpersonnel : Capacité à reconnaître chez l’autre la présence d’émotions. – Capacité à déduire les causes cognitives des émotions vécues par l’autre (empathie). Capacité à communiquer de façon efficace afin d’influer sur les cognitions des autres ainsi que sur leurs agissements avec respect et souplesse. – Capacité à concilier et accommoder les attentes de diverses parties afin de favoriser la bonne entente et l’harmonie dans le respect de chacun.

Nos influenceurs

source photo : uncova.com

Daniel Goleman, psychologue américain né le 7 mars 1946 à Stockton (Californie), Diplômé de Harvard et Docteur en psychologie clinique et développement personnel, il est devenu célèbre avec son livre Intelligence émotionnelle. À l’époque de sa parution (1995) il était journaliste au New York Times, où il suivait particulièrement les sciences du comportement.

Il est membre du conseil d’administration du Mind and Life Institute, qui facilite les rencontres entre la science et le bouddhisme. Il fait partie de l’Association Américaine pour le Progrès de la Science.

Inspiré par les conclusions des travaux de Salovey et Mayer, a commencé ses recherches sur 1990 sur l’intelligence émotionnelle. En 1995, il a écrit le modèle des quatre concepts principaux.

Le premier concept

La conscience de soi, est la capacité à comprendre ses émotions, à reconnaître leur influence à les utiliser pour guider nos décisions.

Le deuxième concept

La maîtrise de soi, consiste à maîtriser ses émotions et impulsions et à s’adapter à l’évolution de la situation.

Le troisième concept

La conscience sociale, englobe la capacité à détecter et à comprendre les émotions d’autrui.

Le quatrième concept

La gestion des relations, qui correspond à la capacité à inspirer et à influencer les autres tout en favorisant leur développement et à gérer ses relations.

source photo : geni.com

Albert Ellis (1913-2007) est un psychologue américain qui a développé à partir de 1975 la thérapie rationnelle-émotive. Diplômé en psychologie clinique de l’Université Columbia, il a créé à New York l’Institut Albert Ellis. Il est considéré comme l’un des pères des Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC), et, d’après une enquête faite en 1982 auprès des psychologues américains et canadiens, était considéré comme un des psychothérapeutes les plus influents (après Carl Rogers classé premier, et avant Sigmund Freud classé troisième).

Après la fin de son doctorat, Ellis se forma à la psychanalyse. Comme la plupart des psychologues de cette époque, il était intéressé par les théories de Sigmund Freud. Ellis attribue à Alfred Korzybski et son livre, Science and Sanity, la mise sur la voie philosophique qui le conduira à la Thérapie Rationnelle-Émotive. Il se reconnait aussi tributaire de la pensée de l’école philosophique connue sous le nom de stoïcisme, fondée par Zénon de Citium.

En janvier 1953, la rupture avec la psychanalyse est complète, et il commence à se définir lui-même comme « thérapeute rationnel ». Ellis défend alors une nouvelle forme de thérapie, plus active et directive. En 1955, il dénomma sa nouvelle approche « thérapie rationnelle » (« Rational Therapy »). La thérapie rationnelle nécessite que le thérapeute aide son patient à comprendre — et à agir selon cette compréhension — que sa philosophie personnelle contient des croyances qui sont source de ses souffrances émotionnelles.

(Source : wikipedia)

 

source photo : .vivreheureux.ca

source photo : vivreheureux.ca

Lucien Auger, (1933-2001) psychologue introduit la thérapie rationnelle béhaviorale d’Ellis au Québec au milieu des années soixante-dix. L’approche émotivo-rationnelle d’Auger est étroitement liée aux principes fondamentaux énoncés par Albert Ellis. De manière générale, Lucien Auger n’innove guère en ce qui a trait aux principes fondamentaux et aux pratiques énoncés par Ellis et les endosse, même si la pensée des deux hommes ne coïncide pas sur tous les points par exemple sur la question de la valeur personnelle mais il rend accessible cette approche à toute la francophonie.

Cet auteur prolifique a publié nombreux ouvrages de vulgarisation et de thérapie en français, dont le plus connu, « S’aider soi-même », qui a été traduit en plusieurs langues. Auger a aussi publié des cahiers d’exercices appelés microthérapies qui constituent encore aujourd’hui des outils privilégiés pour l’apprentissage de la gestion émotive. En 1977, il donna naissance aux Ateliers de Développement émotivo-rationnel (ADER), ateliers qui constituaient une tentative pour mettre à la disposition de la population les principes et les pratiques de l’approche.

Il a de plus enseigné cette approche à des centaines de personnes qui, une fois diplômés, ont continué pour la plupart, à transmettre leurs connaissances, soit par de la thérapie de groupe en animant les ateliers ADER, ou par par des rencontres individuelles, donnant ainsi la chance à des milliers de personnes de profiter de cette approche. De tous ses élèves, quelques-uns, (dont nous!) ont pris la relève et ils ont enseigné à leur tour cette approche à d’autres personnes désireuses de se familiariser avec cette approche ou devenir des intervenants professionnels en relation d’aide.

Le développement de l’intelligence émotionnelle par l’approche émotivo-rationnelle

L’approche émotivo-rationnelle est appliqué dans le cadre du coaching de vie. Elle favorise le développement de l’intelligence émotionnelle par l’apprentissage de la gestion des émotions par l’identification des émotions et des symptômes, la verbalisation et la reformulation des idées pour améliorer notre agir pour atteindre nos objectifs.

L’approche émotivo-rationnelle fait partie des thérapies behaviorales, dites cognitives-comportementales (TCC).

Au fil des ans, tant aux États-Unis, en Grande-Bretagne qu’ailleurs dans le monde, ces approches ont fait l’objet de plusieurs recherches scientifiques qui en ont démontré sa grande efficacité. Ainsi, les TCC ont donné des résultats probants en matière de traitement de pathologies comme l’anorexie et la boulimie, les troubles anxieux, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la dépendance affective, ainsi que les dépendances à l’alcool, aux drogues, au jeu et au magasinage.

Les études qui ont été menées, tendent à démontrer que le changement cognitif et comportemental permet à tout individu – qu’il soit affecté ou non par une pathologie ou une dépendance – de prendre en main sa vie pour recouvrer son autonomie affective et émotive, s’épanouir et ainsi mener une vie plus équilibrée et plus heureuse.

 

Études et écrits sur cette approche

Intelligence émotionnelle au travail
Intégration du concept d’intelligence émotionnelle à la logique de l’approche pédagogique par compétences dans les curriculums de formation en santé
L’intelligence émotionnelle est-elle un atout en négociation commerciale ?
Psychologie du Travail et des Organisations

 

Voici quelques études sur l’efficacité de cette approche

Auprès d’adolescents dépressifs du milieu scolaire.
La thérapie émotivo-rationnelle convient bien au travail auprès des jeunes contrevenants
Traitement des troubles obsessionnels et compulsifs
Renforcement de la hardiesse sur la qualité de vie au travail d’infirmières
Troubles de personnalité

© 2015 Académie Excel Coaching - Tous droits réservés | Conception et hébergement web : eMauricie

Setup Menus in Admin Panel